Pages

mercredi 28 mai 2008

Blog = Public aussi

Carte des lieux de connexion des visiteurs français du blog du 22 avril au 22 mai 2008
Allez, plus d'un an après le début de publication de ce blog, prenons un peu de temps pour nous pencher sur le public, toujours, oui mais sur le public de ce blog.
Du méta-blogging, donc, à partir des données fournies par l'outil Google Analytics, mais on verra que l'on peut en tirer des enseignements à la fois sur les pratiques de recherche d'information du public et sur la pertinence des réponses fournies par les moteurs de recherche.

Le public de ce blog, c'est grosso modo 1000 visites par mois par 800 visiteurs. Autrement dit, même si ce nombre inclut une proportion de programmes-robots, ce qui est sûr c'est que les commentateurs de ce blog et ceux qui établissent des liens vers ses billets (merci !), sont très fortement minoritaires.
A plus de 85%, les lecteurs se connectent depuis la France.
20% des lecteurs, probablement les habitués, se connectent directement (via un marque-page ou un lecteur RSS, j'imagine).
45% d'entre eux arrivent grâce à des liens situés sur d'autres sites, c'est là que l'effet de réseau joue à plein. Ce dernier mois, les sites qui ont amené le plus de visiteurs à Bibliothèque = Public sont Netvibes (100) (La Bibliosphère du Bibliobsédé qui marche très bien, je pense), le Blog BBF et Bibliopedia (90 pour les deux), grâce aux mentions de billets de ce blog dans le Bibliobuzz, l'agrégateur en ligne Bloglines (28) et les différents biblioblogs qui ont commenté certains billets ou mis ce blog dans leur liste de liens (merci !).

Là où la lecture de ces statistiques devient intéressante, voire même parfois fascinante et souvent très drôle, c'est quand on s'intéresse au tiers des visites, en moyenne, qui se font à la suite d'une recherche dans un moteur. Et soyons clair, "moteur de recherche", pour ce qui concerne les visites de Bibliothèque = Public, doit être considéré comme un synonyme à 95% de Google, puisque c'est la proportion que représente ce site dans cette catégorie.
Ce qui est fascinant avec Analytics, c'est qu'on a la liste des expressions de recherche entrées dans Google qui ont permis à l'internaute d'accéder au site. Sur un mois, du 22 avril au 22 mai 2008, 306 expressions de recherche différentes ont été utilisées par les visiteurs de ce blog pour y aboutir.
Le plus grand nombre concerne des gens qui cherchaient visiblement précisément ce blog ou son auteur, les autre sujets concernés par les recherches, parmi ceux qui sont effectivement traités par ce blog, concerne ce dernier mois (les liens pointent vers les billets que j'estime susceptibles d'avoir été principalement listés par Google en réponse à ces questions) :
Autre intérêt de ces listes d'expressions de recherche utilisées par les internautes, elles donnent, quelque soit le site concerné, un échantillon pris sur le vif des pratiques de recherche d'information des internautes, à prendre en compte par tous ceux qui sont amenés à faire de la formation à la recherche d'information. J'ai notamment remarqué que, assez souvent, les questions sont posées en langage clair, avec une phrase entièrement construite. Il y en a, plus rares, qui mettent à profit leur expérience de la recherche sur des bases de données ("bibliotheque* usager* or lecteur* or public* or service* or besoin*"), mais je ne suis pas sûr que cette technique soit particulièrement efficace pour une recherche avec Google.

Un autre enseignement de ces statistiques est d'ailleurs de montrer que la recherche plein texte avec Google atteint très vite certaines limites. On verra avec les quelques exemples qui suivent que les internautes qui sont arrivés sur ce blog avec ces expressions de recherche ont dû être particulièrement déçus (les liens pointent vers les billets listés par Google en réponse à ces requêtes ; les résultats de recherche ont été constatés aujourd'hui, mais sont par définition très volatiles) :
Ces trois recherches là sont plus récentes (27-28 mai), mais elles me plaisent trop pour que je ne les mentionne pas :
Je savoure d'avance la mise an abyme qui va se créer automatiquement quand ce billet va lui même être indexé par les moteurs de recherche. Et, après un an, si ce blog est parvenu à quelques chose, c'est au moins à devancer la Bibliothèque Publique d'Information dans les résultats de recherche Google portant sur "bibliothèque public" !!

1 commentaire:

Bibliobsession a dit…

très intéressant, merci pour le retour sur la bibliosphère...j'ai pas de statistiques, c'est un problème pour les univers netvibes, car aucun suivi de fréquentation n'est proposé.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails