Pages

mardi 1 décembre 2009

Une bibliothèque où le téléphone a naturellement sa place

Photo : BBC
Il y a quelques temps, j'avais suggéré de recycler les cabines téléphoniques de France Télécom pour en faire des cabines insonorisées facilitant l'usage du téléphone portable en bibliothèque.
La BBC nous apprend, et Actualitté aussi via le Bouillon du Bibliobsédé, que le village de Westbury-sub-Mendip, dans le sud-oust de l'Angleterre a fait mieux.
Dans le cadre d'une opération nationale, la mairie a racheté une des célèbres cabines téléphonique rouges anglaises pour la somme de 1 £ et en a fait la plus petite bibliothèque d'Angleterre, ce qui lui a valu de gagner un prix dans un concours national d'idées originales de réutilisation des cabines organisé par British Telecom, cette idée étant venue à une habitante, Janet Fisher, suite à l'arrêt du passage du bibliobus.
L'appellation de bibliothèque est quelque peu usurpée, puisque, comme le nom du service The Book Exchange (La Bourse aux Livres) l'indique, la cabine est avant tout utilisée comme mobilier urbain pour héberger une opération de bookcrossing à l'échelle de la commune.

Mais cependant, certains tropismes des bibliothèques sont déjà notables :
  • On a d'ores et déjà à faire à une médiathèque, car spontanément les gens ont déposé des CD et des DVD en plus des livres.
  • La question des heures d'ouverture de ce service public est mise en avant puisque, en l'absence de personnel et les questions de sécurisation des collections ne se posant, le service étant libre et ouvert à tous, la mairie peut fièrement annoncer 168 h d'ouverture hebdomadaire (Ne cherchez pas, ça fait 24h/24 7 jours/7).
  • Il y a d'ores et déjà une spécialisation des espaces en fonction du type de document et du public visé puisque, presque naturellement, le rayon du rez-de-chaussée est réservé aux documents jeunesse.
  • Comme dans toute bibliothèque, on trouve déjà au moins un panneau d'interdiction (de fumer dans ce cas précis, voir ci-dessous). J'en ai vu jusqu'à 6 ou 7 à l'entrée de certaines bibliothèques. Ça donne envie de pousser la porte !

1 commentaire:

JC Brochard a dit…

Ah tiens, des cabines téléphoniques-bibliothèques arrivent par chez nous, à Rueil-Malmaison : Une ville française relooke ses vieilles cabines téléphoniques en bibliothèques (Archimag).

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails