Pages

mardi 24 mars 2009

Le yéyé et les 45 tours de retour à l'Alcazar


La Bibliothèque de l'Alcazar, la BMVR de Marseille, fête ses cinq ans ce samedi 28 mars. Voilà qui m'intéresse, étant donné que j'ai eu l'occasion de plancher sur le devenir des BMVR (de leurs missions régionales en tout cas).

A cette occasion, la bibliothèque annonce la mise en place de nouveaux services.
Certains de ces services sont assez classiques, voire très courants (Réservations à distance, modification des règles de prêt, prolongation des prêts par téléphone, retour des documents dans toutes les bibliothèques du réseau, quel que soit le lieu d'emprunt) mais leur mise en place dans un réseau de la taille de celui de Marseille a dû demander un énorme travail de préparation, de coordination, de paramétrage du SIGB et d'organisation du travail de toutes les équipes.
La carte cadeau pour offrir un abonnement à une personne de son choix, pourquoi pas, mais je ne suis pas sûr qu'un tel outil soit vraiment nécessaire pour qui souhaite vraiment faire un tel cadeau.
Plus originale, la proposition de découvrir les fonds patrimoniaux du département musique m'a tout de suite interpellé, car c'est une question qui m'intéresse et j'ai également eu l'occasion de réfléchir à la question de la gestion et de la valorisation de la collection de disques microsillons de la BMVR Georges Pompidou de Châlons-en-Champagne.
Le problème avec les 33 tours et 45 tours qui ne sont pas dans le domaine public (l'énorme majorité d'entre eux), c'est qu'ils sont fragiles (il est donc difficile d'envisager d'en relancer le prêt) et que (sauf erreur de ma part) on n'est pas autorisé à les numériser pour les faire écouter, même sur place. Ne reste donc, outre le travail sur le catalogage des fonds et leur mise en valeur par le biais de conférences, d'expositions, de publications, que la possibilité d'une écoute sur place.
C'est précisément l'option choisie par la bibliothèque de l'Alcazar qui, va proposer pour commencer l'écoute sur des platines vinyle de plus de 1000 45 tours des années 1960.
Le choix du style musical, le yéyé, est en lien avec le programme des célébrations proposées pour le 28 mars, qui prévoit une rencontre avec Jean-Marie Périer, le photographe notamment de Salut les copains, et une exposition de quelques-unes de ses photographies et de pochettes de 45 tours.
On sait déjà que le marché du disque vinyl neuf, souvent associé à une version numérique de son contenu, se développe à nouveau sous forme de niche et on ne peut que se réjouir si, en parallèle, celles des bibliothèques qui ont conservé leurs collections trouvent le moyen de les mettre à nouveau à la disposition du public.

Claude François vu par Jean-Marie Périer

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails