Pages

mercredi 11 juin 2008

On se presse à l'espace Actualités


C'est une constante qui m'a marqué dans toutes les médiathèques que j'ai eu l'occasion de fréquenter : l'espace de consultation de la presse d'actualités est le lieu qui a la fréquentation la plus constante tout au long de la semaine et le public le plus varié.
Chaque bibliothèque a ses quelques lecteurs habitués qui viennent quotidiennement à heure fixe lire le quotidien local ou d'autres périodiques, mais les personnes qui fréquentent ces espaces représentent le plus largement le public des médiathèques, à l'exception des enfants bien sûr : actifs et retraités, inscrits à la bibliothèque ou non, jeunes et moins jeunes, emprunteurs et séjourneurs, lecture de loisir ou non,...
A chaque fois que je me suis fait cette remarque, j'ai aussi noté que, de façon assez paradoxale, l'espace actualités est le plus souvent celui des espaces publics de la bibliothèque où l'on trouve le moins de bibliothécaires !
Il y a sûrement plein de bonnes raisons à cet état de fait, la principale étant que la consultation de la presse et des périodiques se fait là de manière autonome, dans des lieux souvent situés un peu à l'écart du coeur des activités bibliothéconomiques de l'établissement, parfois même comme à Troyes juste passé l'entrée, avant l'accueil de la bibliothèque proprement dit.
Certes, mais sachant qu'on a là un public varié et disponible, ne connaissant pas toujours l'ensemble de l'offre de l'établissement, on pourrait imaginer y trouver un point d'accueil et de renseignement documentaire (oui, je sais, les espaces actualités sont généralement éloignés des collections de livres, mais la réponse à une demande de renseignement se trouve aussi dans les périodiques ou en ligne !), des postes multimédia connectés, une présentation des services offerts...
Une idée à creuser, donc, mais prudemment : l'une des raisons pour lesquels ces espaces sont si bien fréquentés est peut-être à trouver dans le fait que ces usagers souvent un peu atypiques par rapport à ceux qui fréquentent les autres services des médiathèques privilégient ce lieu justement parce qu'ils sentent plus à l'écart de la présence des bibliothécaires ! Il ne s'agit pas de les faire fuir...

3 commentaires:

Rincevent a dit…

Et pourtant... Il y a encore des personnes qui sont étonnées d'apprendre qu'on peut aussi trouver des revues (même des quotidiens ??) dans les bibliothèques. J'ai pu le vérifier il n'y a pas si longtemps.

Anonyme a dit…

Bonjour !
Je suis étudiant à l'enssib et je prépare justement un mini-mémoire sur ce sujet !
En fait, de nombreux bibliothécaires se sont déjà fait le même genre de réflexion et proposent dans leurs établissements des services d'actualité ET d'information (Montpellier, Bordeau, Saint Quentin en Yvelines, etc.), c'est un peu le modèle de la BPI, et celui de la bibliothèque de référence et des community services à l'anglo-saxonne.
Voyez par exemple les contributions de G. Gudin de Valerin (Montpellier) et N. Massias (Bordeau) dans "Actualité, informations, services de référence en bibliothèques", aux Presses universitaire de Bordeaux.

JC Brochard a dit…

Bonjour Anonyme,
Merci pour ces informations et ces références.
Quand votre mini-mémoire sera terminé, s'il est en ligne merci de nous mettre le lien ici...

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails