Pages

vendredi 8 février 2008

My bibliothèque speaks santé !


Nous venons de lancer un nouveau produit documentaire ponctuel intitulé My bibliothèque speaks santé !.
L'idée était de faire un produit d'information pour les enseignants, chercheurs et étudiants afin de leur faire connaître notre offre en matière de livres en anglais, pour laquelle notre budget est en augmentation (près de 30 000 € en 2007), mais qui semble méconnue et sous-utilisée (notre catalogue actuel ne permet pas de feuilletage thématique et n'offre pas de critère de recherche sur la langue des documents !).
L'idée d'une plaquette avec des résumés en français des livres en anglais que nous avions eue au départ n'était pas mauvaise, mais beaucoup trop consommatrice de temps, nous nous sommes donc rabattus sur ce My bibliothèque speaks santé !, un produit documentaire des plus classiques, soit la liste des plus de 300 livres en anglais édités en 2006 ou 2007 qui figurent dans nos collections.

C'est de la diffusion du document que nous espérons quelques retombées : il est disponible sur le site du SCD, mais nous avons aussi sollicité les responsables des sites internet des facultés de médecine et de pharmacie pour qu'ils en fassent la promotion sur leur propre site (l'info est en ligne sur la première page du site de la fac de médecine).
La parution est également annoncée dans la lettre d'information électronique commune aux trois universités nancéennes et le sera prochainement dans le bulletin imprimé de la faculté de médecine.
Nous avons également transmis cette information au centre de documentation du CHU avec lequel nous avons des contacts.
L'idée est évidemment de relancer les prêts de ces documents.
Nous ferons un point dans quelques mois. Si, comme je l'anticipe, nous constatons peu d'effet, il faudra en tirer des conséquences, sur l'intérêt de ce produit documentaire d'abord, mais surtout sur notre politique d'acquisition : si ces livres en anglais destinés avant tout aux étudiants de 3e cycle et aux professionnels ne sont pas consultés, l'argent que nous leur consacrons pourrait utilement être redéployé, par exemple pour l'achat de documentation pour les nombreux étudiants de 1er et 2e cycle, qui eux continuent à fréquenter et à utiliser la bibliothèque.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails