Pages

lundi 10 novembre 2008

Le million ! Le million !


Lundi dernier, en discutant pendant une réunion nous nous sommes rendus compte que le compteur du portique situé à l'entrée de la bibliothèque depuis son ouverture en septembre 2006 allait bientôt boucler un premier tour et passer de 999 999 à 0.
Autrement dit, il allait bientôt enregistrer son millionième passage !
On sait tous que le nombre qu'affiche ce type de compteur n'est qu'une indication du nombre réel de visiteurs d'une bibliothèque : nombre de personnes passant ensemble de front ne sont pas comptabilisées, il y a des anomalies, et tous les passages des membres du personnel sont comptés au même titre que ceux du public (sans parler des nombreux groupes de bibliothécaires qui, depuis deux ans, sont venus visiter la bibliothèque !).
N'empêche, jeudi 6 novembre 2008, un peu après midi, le compteur a finalement à nouveau indiqué le chiffre 0 et nous avons fêté avec plaisir l'étudiante de première année de Lettres Modernes ainsi désignée, qui s'est vu remettre une pochette avec quelques cadeaux.
Un million d'entrées en à peine plus de deux ans, c'est un chiffre assez marquant, et voir, sans qu'il y ait de problème de surfréquentation, les différents services proposés par la bibliothèque utilisés à plein par le public à qui ils sont destinés, cela ne fait que donner au quotidien une motivation supplémentaire à l'équipe de la bibliothèque.

7 commentaires:

Olivier Tacheau a dit…

Hop, hop, hop, sur la photo on voit que vous avez du portique 3M à passage libre circulation aller / retour. Donc c'est au mieux le 500000ième visiteur. Non allez, je chicane. Bravo pour cette superbe BU que je n'ai toujours vue qu'en photo. (Ah le mobilier USM et les fauteuils à roulette pour les lecteurs...). Je trouve toujours très gratifiant de voir ces milliers d'usagers quotidiens qui semblent si bien se sentir dans nos murs. Je me suis toujours promis de mettre une caméra continue de 9h à 19h et de passer en accéléré ces 10h en 10 minutes de flux. A tenter.

JC Brochard a dit…

Olivier,
Quel oeil de lynx ! Le portique 3M sur la photo, j'ai du mal à le distinguer.
Si vous aviez eu l'occasion de venir (peut-être en sepembre prochain avec l'ADBU ?), vous auriez constaté qu'il y a aussi une petite barrière métallique automatique en plus du portique, qui ne s'ouvre que dans le sens de l'entrée.
Ça n'empêche pas de sortir au moment où quelqu'un entre,mais ça réduit l'imprécision de ce comptage qui n'a rien de scientifique !

Olivier Tacheau a dit…

Ah non, là, une petite barrière 3M toute mesquine sur un bâtiment majestueux comme celui-là ça n'est pas bien... carton jaune ! Je parie qu'elle a une flèche bleue et un sens interdit au dos et quelle se bloque quand ça sonne ? Faisons sauter les barrières. Non, l'argument du vandalisme ne tient pas. De nombreuses BM, avec des publics bien plus multiples et difficiles et des supports bien plus tentant que ceux des BU l'ont fait depuis longtemps, voire depuis toujours ;-)

Anonyme a dit…

Bien vu Olivier pour la barrière ;-). En fait la bibliothèque est conçue de telle sorte que l'on rentre par un endroit et que l'on sort par un autre ce qui n'est pas le plus pratique... Tout n'est pas parfait mais c'est une très belle bibliothèque. On vous attend pour une visite :-))

Bien cordialement
un autre Olivier

Olivier Tacheau a dit…

La prochaine ADBU à Reims ? Alors là, je dis champagne... Ben c'est malin, ça ! Et en plus si Carine nous organise une journée d'étude sur les BU et la culture ou quelque chose comme ça, on va faire sauter la banque... de prêt. Bon, il va falloir louer un grand Espace car j'en connais qui ne vont pas tenir leur promesse : "non là vraiment c'est ma dernière ADBU".

Thomas a dit…

Je me demande l'expression que devais faire cette pauvre étudiante qui n'avait rien demandé à personne :) Et vous aviez prévu quoi dans la pochette ?

JC Brochard a dit…

Thomas,
La pauvre, qui doit être d'un caractère plutôt réservé, était assez effarée et il a fallu quelques secondes pour la convaincre d'accepter ce cadeau des mains de notre directrice !
La pochette contenait un bon d'achat utilisable dans des enseignes culturelles (ou non), des places pour l'un des concerts du Reims Jazz Festival et une petite sélection de CD, DVD et livres, dont l'ouvrage édité à l'occasion de l'ouverture de la BU.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails